- أوقاف أونلاين - http://foreign.awkafonline.com -

Les aspects de l’arrogance, de l’orgueil et du fait de repousser du Sentier d’Allah

Louange à Allah, Seigneur de l’Univers, Qui dit dans Son Noble Livre : «J’écarterai de Mes signes ceux qui, sans raison, s’enflent d’orgueil sur terre. Même s’ils voyaient tous les miracles, ils n’y croiraient pas. Et s’ils voient le bon sentier, ils ne le prennent pas comme sentier. Mais s’ils voient le sentier de l’erreur, ils le prennent comme sentier. C’est qu’en vérité ils traitent de mensonges Nos preuves et ils ne leur accordaient aucune attention…» J’atteste qu’il n’y a point de divinité en dehors d’Allah, l’Unique sans aucun associé, et que notre maître et prophète Mohamad est Son serviteur et Messager. O Allah, accorde Ton Salut et Tes Bénédictions à lui, à sa famille, ses compagnons et ceux qui leur suivent d’une rectitude jusqu’au Dernier-Jour.

Ensuite…

La conséquence qui attend les orgueilleux est malheureux aussi bien dans l’ici-bas que dans l’au-delà, soit s’agit-il des invendus ou des nations. La perte des nations et cités qui s’enfilent d’orgueil et se livrent à l’arrogance est une tradition divine constante qui ne subit ni altération, ni changement. Le Vrai Dieu, Gloire à Lui, dit : « Quant aux Aad, ils s’enflèrent d’orgueil sur terre injustement, et dirent : « Qui est plus fort que nous ? » Quoi ! N’ont-ils pas vu qu’en vérité Allah qui les a créés est plus fort qu’eux ? Et ils reniaient Nos signes. Nous déchaînâmes contre eux un vent violent et glacial en des jours néfastes, afin de leur faire goûter le châtiment de l’ignominie dans la vie présente. Le châtiment de l’au-delà cependant est plus ignominieux encore, et ils ne seront pas secourus. » Allah, Gloire à Lui, dit également : « Que de cités ont refusé avec insolence le commandement de leur Seigneur et de Ses messagers ! Nous leur en demandâmes compte avec sévérité, et les châtiâmes d’un châtiment inouï. Elles goûtèrent donc la conséquence de leur comportement. Et le résultat final de leurs actions fut [leur] perdition. »

L’orgueil était le premier péché et la première désobéissance à Allah, Exalté Soit-Il, lorsqu’Il ordonna aux anges de s’incliner devant Adam, ceux-ci le firent sauf Iblis (Diable). Allah, Gloire à Lui, dit : « Et lorsque Nous demandâmes aux Anges de se prosterner devant Adam, ils se prosternèrent à l’exception d’Iblis qui refusa, s’enfla d’orgueil et fut parmi les mécréants ».

Les orgueilleux sont reconnus dans l’au-delà par leurs mauvaises caractéristiques tant qu’ils en sont reconnus dans l’ici-bas. Allah, Gloire à Lui, dit : « Et les gens d’al-Araf, appelant certains hommes qu’ils reconnaîtront par leurs traits caractéristiques, diront : ‹Vous n’avez tiré aucun profit de tout ce que vous aviez amassé et de l’orgueil dont vous étiez enflés ! » C’est ainsi que l’Islam mit en garde contre la conséquence de l’orgueil en le faisant l’une des voies qui chassent de la Miséricorde d’Allah et Il menace les orgueilleux du châtiment douloureux en disant : « Pour ceux qui traitent de mensonges Nos enseignements et qui s’en écartent par orgueil, les portes du ciel ne leur seront pas ouvertes, et ils n’entreront au Paradis que quand le chameau pénètre dans le chas de l’aiguille. Ainsi rétribuons-Nous les criminels. » Et «Et au Jour de la Résurrection, tu verras les visages de ceux qui mentaient sur Allah, assombris. N’est-ce pas dans l’Enfer qu’il y aura une demeure pour les orgueilleux ? » Le prophète (SBL) dit : « le Paradis et l’Enfer se livrèrent en débat. L’Enfer dit : en moi, il y a les cruels et orgueilleux. Le Paradis dit : dans oi il ya les chétifs et pauvres. Allah trancha entre eux en disant : toi, tu es Mon Paradis, c’est par toi que Je prends dans Ma Miséricorde qui Je veux, et toi, tu es Mon Enfer, dans toi Je châtie qui Je veux. » Le prophète dit également : « voulez-vous que je vous indique les gens de l’Enfer ? Eh bien ! Il s’agit de tout hautain orgueilleux ».

Sans doute, l’orgueil est une attitude qui habite le cœur malsain. On pourrait trouver un homme si indigent, dépourvu de fortune, mais orgueilleux en même temps. On pourrait trouver un richard qui est aussi des gens qui éprouvent de la modestie. Le prophète (SBL) dit : « n’entrera point dans le Paradis quiconque a dans un son comme une graine de moutarde d’orgueil. Un homme interrogea : ô prophète ! L’un de nous aime bien porter des bons habits et souliers ? Le prophète de répondre : Allah est Beau Qui aime la beauté, mais l’orgueil est de dissimuler le vrai et de mépriser les gens ». L’orgueil est l’une des maladies dangereuses à la fois psychologiques et sociales, qui écrasent l’âme et détruisent la société. L’orgueilleux est trompé de soi-même, qui se croit au-dessus des autres. Allah, Gloire à Lui, dit : « dans leurs cœurs, il n’y a que de l’orgueil qu’ils n’atteindront point ».

L’orgueil réside au cœur, mais il a des manifestations qui se dévoilent dans la conduite et les comportements. On en cite : le fait de s’attacher au péché avec arrogance et de refuser de se soumettre au vrai. Allah, Gloire à Lui, dit : « Et quand on lui dit : ‹Redoute Allah›, l’orgueil criminel s’empare de lui, l’Enfer lui suffira, et quel mauvais lit, certes ! ». L’orgueilleux s’incite avec son orgueilleux et son arrogance détestés à rejeter le vrai. L’appeler au vrai ne fait qu’accroitre son orgueil et son arrogance ; par-là, il s’expose à la perte. Allah, Gloire à Lui, dit : «l’Enfer lui suffira, et quel mauvais lit, certes ! ». Il y a ceux qui s’enfile d’orgueil contre l’ordre du prophète (SBL), par conséquent, il reçoit la punition de son opiniâtreté. D’après Iyas Ibn Salamah Ibn Al ‘Aqwaà (qu’Allah l’agrée), son père lui a rapporté qu’un homme mangeait de sa main gauche chez le prophète (SBL). Le prophète l’ordonna de manger de sa main droite. L’homme répondit qu’il ne saurait pas le faire. Le prophète de répliquer : « que ne le puisse pas !, C’est l’orgueil qui l’empêcha de me suivre ». Ainsi, l’homme ne put point lever sa main droite à sa bouche.

On cite parmi les aspects de l’orgueil le fait de s’adresser aux gens d’une joue maussade, de se tourner le visage pour ne pas les regarder par arrogance. Allah, sur la langue de Luqman qui conseillait son fils, interdit cette attitude en disant : « Et ne détourne pas ton visage des hommes, et ne foule pas la terre avec arrogance : car Allah n’aime pas le présomptueux plein de gloriole ». On en cite également le fait de fouler la terre avec arrogance. Allah, Gloire à Lui, dit : « Et ne foule pas la terre avec orgueil : tu ne sauras jamais fendre la terre et tu ne pourras jamais atteindre la hauteur des montagnes ! Ce qui est mauvais en tout cela est détesté de ton Seigneur ». On en cite également le fait de s’enfiler d’orgueil par la fortune et les Bienfaits accordés par Allah, Gloire à Lui. Le prophète (SBL) dit : « un homme de ceux qui étaient parmi eux, sortit s’enorgueillir dans un habit. Allah ordonna donc la terre de l’engloutir. Il s’enfonce là-dedans jusqu’au Dernier-Jour ». Cet orgueil pourrait se faire également par les meubles luxes, les voitures très chères et la possession des palais à titre d’ostentation entre autres délices de la vie. L’orgueilleux cherche aussi de ne point s’asseoir avec les pauvres et chétifs par arrogance et mépris. C’était bien l’attitude des mécréants vis-à-vis des compagnons pauvres comme Salman, Bilal, Soheib entre autres. Ils dirent au prophète : chasse de chez toi ces gens, sinon, ils pourraient oser à nous contredire. Allah, Gloire à Lui, révéla : « Et ne repousse pas ceux qui, matin et soir, implorent leur Seigneur, cherchant Sa Face ‹Wajh›. ». Parmi les formes d’orgueil vis-à-vis des pauvres est le fait d’organiser des festins tout en restreignant l’invitation aux riches, excluant les pauvres par mépris. Abou Horairah (qu’Allah l’agrée) dit : pire soit le manger de festin auquel sont invités les riches et duquel sont exclus les pauvres. On cite parmi les aspects de l’orgueil le fait de ne pas adresser la salutation par mépris de ce qu’on croit inférieur. Le prophète (SBL) adressait la salutation aussi bien aux mineurs qu’aux majeurs. Dans le hadith : « passant par des jeunes, le prophète (SBL) leur adressa les salutations. »

 On en cite aussi l’animosité acharné et perverse. Il est unanimement connu qu’il est interdit au musulman de couper avec son frère pour plus de trois jours, sinon, il y aurait l’abandon, la nuisance, la corruption et le châtiment dans l’au-delà. Le prophète (SBL) dit : « quiconque coupe avec son frère pour plus de trois jours, sera dans l’Enfer, à moins qu’Allah ne le sauva par Son Honorabilité », «il est interdit au musulman d’abandonner son frère pour plus de trois ans ; ils se croisent, l’un se détourne, l’autre de même, le meilleur d’entre eux est celui qui adresse le premier le salut » et « i y a quatre attributs qui, lorsqu’ils sont réunis chez quelqu’un, celui-ci est donc un pur hypocrite. Si un de ces attributs se trouve chez quelqu’un, ce dernier a donc un des attributs de l’hypocrisie : confié, il trahit, lorsqu’il parle, il ment, lorsqu’il s’engage, il manque à son engagement et lorsqu’il se livre à l’adversité, il s’y acharne ».

L’orgueil et l’arrogance étaient à l’origine de l’abstinence des polythéistes de se convertir à l’Islam ou de dire : point de divinité en dehors d’Allah. Allah, Gloire à Lui, dit : « certes, lorsqu’on leur dit : point de divinité en dehors d’Allah, ils s’en grouillaient ». Ils s’entêtaient de suivre une autre religion que celle des aïeux et ancêtres. C’est en raison de l’orgueil que les juifs refusèrent de suivre le prophète (SBL) connaissant quand même la véridicité de son prophétat. Allah, Gloire à Lui, dit : « Ceux à qui nous avons donné le Livre, le reconnaissent comme ils reconnaissent leurs enfants. Or une partie d’entre eux cache la vérité, alors qu’ils la savent ! » C’est également l’orgueil qui poussa les enfants d’Israël de démentir leurs prophètes et d’en tuer certains. Allah, Gloire à Lui, dit : « Est-ce qu’à chaque fois, qu’un Messager vous apportait des vérités contraires à vos souhaits vous vous enfliez d’orgueil? Vous traitiez les uns d’imposteurs et vous tuiez les autres. »

Certes, l’orgueil était à l’origine de la mécréance des nations antérieures. A ce propos, Allah, Gloire à Lui, dit au sujet de Noé : « . Et chaque fois que je les ai appelés pour que Tu leur pardonnes, ils ont mis leurs doigts dans leurs oreilles, se sont enveloppés de leurs vêtements, se sont entêtés et se sont montrés extrêmement orgueilleux. » Pour le peuple de Hud, Il dit : «Quant aux Aad, ils s’enflèrent d’orgueil sur terre injustement, et dirent : « Qui est plus fort que nous ? » Du peuple de Saleh, Allah, Gloire à Lui, dit : « Les notables de son peuple qui s’enflaient d’orgueil dirent aux opprimés, à ceux d’entre eux qui avaient la foi: ‹Savez-vous si Saleh est envoyé de la part de son Seigneur?  » Ils dirent : ‹Oui, nous sommes croyants à son message›.  Ceux qui s’enflaient d’orgueil dirent : ‹Nous, nous ne croyons certainement pas en ce que vous avez cru›. ». Parlant du peuple de Choïb, Allah dit : «Les notables de son peuple qui s’enflaient d’orgueil, dirent : ‹Nous t’expulserons certes de notre cité, ò Chuaïb, toi et ceux qui ont cru avec toi. Ou que vous reveniez à notre religion. ». Ce fut bien la fin de toute nation qui rejeta par orgueil, l’Ordre d’Allah, Exalté Soit-Il : la perte et la destruction, quelle mauvaise fin et quel malheureux destin.

Quiconque est atteint de cette maladie grave est de chercher à remédier à son cœur par bien connaitre son statut. Il doit contempler l’origine de son existence de la terre après le néant, puis d’une goutte de sperme, d’une adhérence, d’un morceau de chair, ensuite, il est devenu une chose connu après le néant. Le serviteur orgueilleux doit connaitre que le Dernier-Jour, il aura diminué son prestige. Quiconque veut outrepasser les créatures d’Allah, il sera rassemblé le plus inférieur le Dernier-Jour. Le prophète (SBL) dit : « les orgueilleux seront le Dernier-Jour, comme les atomes sous forme des hommes, ils seront entourés de tous les côtés par l’humiliation ». Allah, Gloire à Lui, dit : «Cette Demeure dernière, Nous la réservons à ceux qui ne recherchent, ni à s’élever sur terre, ni à y semer ma corruption. Cependant, l’heureuse fin appartient aux pieux. »

Disant cela, j’implore le Pardon d’Allah aussi bien pour moi que pour vous.

. * * *

Louange à Allah, Seigneur de l’Univers, que le salut et les bénédictions d’Allah soient accordés au prophète honnête, à sa famille, ses compagnons et ce qui leur suit d’une rectitude jusqu’au Dernier-Jour.

Ensuite… mes frères en islam !

Parmi les aspects de repousser du Sentier d’Allah, Gloire à Lui, est cette contradiction entre les dires et les actes. On y ajoute le fait de prétendre l’idéalisme et le pacifisme de la part de ceux qui mettent l’accent sur la forme en se désintéressant du fond et donnant prévalence aux apparences au détriment de l’essence, même si ceux-ci ne sont humanitairement, ni moralement, à la hauteur de devenir des modèles à suivre. Celui dont l’apparence formelle ne s’accorde pas du point de vue comportemental aux préceptes de l’islam, se tient l’un des facteurs destructeurs qui repoussent de la religion d’Allah, Gloire à Lui.  A des telles personnes s’applique le hadith prophétique : « parmi vous il y a des repousseurs ».

Si l’homme a une apparence de religieux, mais il a des mauvais entretiens, du mensonge, de la trahison, de la traitrise, de consommer illicitement les biens des gens, donc, cette personne est du nombre des hypocrites. C’est bien le cas des groupes égarés qui manipulent de la religion d’Allah, Gloire à Lui, bien qu’ils soient les grands protecteurs du terrorisme et ses souteneurs. Les responsables de ces groupes cherchent à déchoir les Etats et les affaiblir, ce qui leur faciliterait, d’après ce qu’ils croient, d’arriver au pouvoir dans ces pays. Ils se servent pour cet objectif, de tous les moyens et prennent pour licites tous les procédés.

Pareilles à des telles personnes ce qui limite la religiosité dans le chapitre des actes cultuels et s’efforce à les accomplir, malgré sa mauvaise compréhension de la religion, l’excès en excommunication, porter de l’arme sur les gens. Cela était la conduite des kharijites qui étaient les plus réguliers et assidus en prières, jeûne, et autres. Mais ils ne s’intéressaient pas parfaitement de la science légale qui pourrait les freiner d’effuser les sangs. S’ils cherchaient la science, ils n’auraient pas porté l’arme sur les gens. L’islam est la religion de la Miséricorde dans le sens plein du terme. Tout ce qui éloigne de la Miséricorde, repousse de l’Islam. L’essence est la bonne conduite et non pas le verbal. On dit : la conduite d’un homme parmi mille hommes vaut mieux que le dire des mille hommes adressé à un seul homme.

O Allah, montre-nous le vrai et aide-nous à le suivre. Indique-nous le faux et aide-nous à l’abandonner.