L’impact de l’évocation d’Allah, Gloire à Lui sur la rectitude de l’âme humaine

Louange à Allah, Seigneur de l’Univers, Qui dit dans Son Noble Livre : «ceux qui ont cru et dont les cœurs se rassurent avec l’évocation d’Allah. Certes, c’est grâce à l’évocation d’Allah que les cœurs se rassurent» J’atteste qu’il n’y a point de divinité en dehors d’Allah, l’Unique sans aucun associé, et que notre maître et prophète Mohamad est Son serviteur et Messager. O Allah, accorde Ton Salut et Tes Bénédictions à lui, à sa famille, ses compagnons et ceux qui les suivent d’une rectitude jusqu’au Dernier-Jour.

Ensuite…

Allah, Gloire à Lui, ordonna Ses serviteurs de Le trop évoquer en leur en promettant la grande rétribution, où Il dit : «. Ô vous qui croyez ! Evoquez Allah d’une façon abondante et glorifiez-Le à la pointe et au déclin du jour ».Il dit également : « invocateurs souvent d’Allah et invocatrices : Allah a préparé pour eux un pardon et une énorme récompense. » Allah, Exalté Soit-Il, dit dans la même perspective : « Les vrais croyants sont ceux dont les coeurs frémissent quand on mentionne Allah. Et quand Ses versets leur sont récités, cela fait augmenter leur foi. Et ils placent leur confiance en leur Seigneur  Ceux qui accomplissent la Salat et qui dépensent [dans le sentir d’Allah] de ce que Nous leur avons attribué  Ceux-là sont, en toute vérité les croyants: à eux des degrés (élevés) auprès de leur Seigneur, ainsi qu’un pardon et une dotation généreuse. » Le prophète (SBL) exhorte la communauté d’évoquer Allah d’une façon abondante en disant : « voulez-vous que je vous informe de vos œuvres les meilleurs, les plus élevées auprès de votre Seigneur, celles qui élèvent le plus vos degrés, qui vous valent mieux que la dépense de l’or et de l’argent et que le fait de rencontrer vos ennemis dont vous frappez les cous et ils vous frappent les cous ? Les compagnons répondirent ; mais oui, ô Messager d’Allah ! Le prophète (SBL) de répliquer ; c’est le fait d’évoquer Allah, Gloire à Lui ». Un homme vint dire ; ô Messager d’Allah ! Les prescriptions de l’islam me sont lourdes. En informe moi une que je dois observer. Le prophète (SBL) de répondre : « veille que ta langue subsiste mouillée de l’évocation ‘Allah ».

L’évocation d’Allah est un culte d’une grande importance, très aisé, à des valeurs innombrables. A ce propos s’inscrit le hadith rapporté d’après Abou Saïd Al Khodri (qu(Allah l’agrée) ; Muawiya (qu’Allah l’agrée) sortit à une séance dans la mosquée. Il dit : pourquoi êtes-vous assis ? On répondit : nous sommes assis pour évoquer Allah, Gloire à Lui. Ils leur dit ; est-ce par Allah que vous êtes assis juste pour évoquer Allah ? Ils répondirent ; par Allah on est là juste pour cet objectif. Muawiya reprit : je ne te gais pas jurer à titre d’accusation. Personne n’était assez proche, mais moins rapporteur d’après le prophète (SBL). Néanmoins, un jour, le prophète (SBL) sortit à une assemblée de ses compagnons et les interrogea : « pourquoi vous êtes assis ainsi dans la mosquée ? » Ils répondirent : nous sommes assis pour évoquer Allah et Le louer pour ce qu’Il nous gratifia de nous avoir guidés vers l’Islam. Le prophète de reprendre : « par Allah, est-ce juste pour cela ? » Ils répondirent : par Allah, nous sommes assis juste pour cela. Le prophète de reprendre : « par Allah, je ne vous fais pas jurer par accusation, mais Gabriel vint l’informer qu’Allah fait parade de vous devant Ses anges ».

L’évocation est l’animation des cœurs et la parole la plus aimée pour Allah, gloire à Lui. D’après Abou Moussa l’ascharite –qu’Allah l’agrée) : le prophète (SBL) dit : « la parabole de celui qui évoque Allah et celui qui ne L’évoque pas est celle du vivant et du mort ». Dans la version de Muslim, le prophète (SBL) dit : « la parabole de la maison où on évoque Allah et celle où on ne L’évoque pas est celle du vivant et du mort ». Abou Dhar (qu’Allah l’agrée) rapporte qu’un jour lui rendit visite quand il était malade. Abou Dhar pose une question au prophète : « je te sacrifie de mes père et mère ! Quelle parole est la plus aimable auprès d’Allah, Gloire à Lui ?  Le prophète (SBL) de répondre : « il s’agit de quatre formules qui sont les plus aimables auprès d’Allah : Gloire à Allah, Louange à Allah, point de divinité en dehors d’Allah et Allah est le Plus Grand. Tu pourrais en commencer par n’importe laquelle ». Notre prophète (SBL) dit : « les singuliers s’avancèrent. On lui dit : ce sont qui les singuliers ô Messager d’Allah ? Il répondit : ce sont ceux ey celles qui évoquent Allah d’une façon abondante ». C’est pourquoi le prophète (SBL) recommandait Saad Ibn Mo’àz((qu’Allah l’agrée) en disant : « ô Mo’àz ! Par Allah, je t’aime. Mo’àz dit : je te sacrifie ô Messager d’Allah par mes père et mère. Le prophète de répondre : je te conseille de dire à la fin de chaque prière : ô Allah, je T’implore de m’assister à T’évoquer, Te remercier et Te vouer parfaitement culte ».

L’évocation d’Allah est un culte duquel le serviteur doit s’engager dans tous les actes de sa vie. Il est ordonné de le faire continuellement. Allah, Gloire à Lui, dit : « En vérité, dans la création des cieux et de la terre, et dans l’alternance de la nuit et du jour, il y a certes des signes pour les doués d’intelligence, qui, debout, assis, couchés sur leurs còtés, invoquent Allah et méditent sur la création des cieux et de la terre (disant): ‹Notre Seigneur! Tu n’as pas créé cela en vain. Gloire à Toi ! Garde-nous du châtiment du Feu. » La vie du musulman doit être en évocation permanente d’Allah : dans ses cultes, ses actes. La salat est une évocation, Allah, Gloire à Lui, dit : « et accomplis la Salat pour M’évoquer » et « et accomplis la Salat. En vérité la Salat préserve de la turpitude et du blâmable. Le rappel d’Allah est certes ce qu’il y a de plus grand. » Cela signifie que la Salat réalise deux finalités : d’une part, elle interdit de faire de la turpitude et de l’acte abominable, d’autre part, elle est une évocation d’Allah, Gloire à Lui. A deuxième finalité est la plus grande.

Le prophète (SBL) nous enseigna plusieurs évocations légalement prescrites que le musulman doit observer. D’après Abou Horairah (qu’Allah l’agrée) : le matin, le prophète (SBL) disait : « ô Allah, c’est grâce à Toi que nous atteignons le matin et le soir, c’est par Ton Omnipuissance que nous vivons et mourons et c’est vers Toi le retour ». Le prophète dit également : « quiconque dit le matin : ô Allah ! Tout bienfait que j’ai ou a n’importe qui de Tes créatures, appartient exclusivement de Toi, Seul, sans aucun associé, c’est à Toi Louange et gratitude, il a donc accompli le remercîment à Allah pour ce jour ». Quiconque le dit le soir, il accomplit le remerciement de la nuit.  Il est bien donc qu’on commence le jour par évoquer Allah, le termine également par évoquer Allah tout en gardant cette évocation entre le début et la fin.

Il y a des évocations à dire à la sortie et à l’entrée à la maison. Le prophète (SBL) dit : « quiconque dit à la sortie de sa maison : au nom d’Allah, je me remets à Allah, point de puissance en dehors d’Allah, on lui dira : tu es préservé, tu es guidé, cela te suffit et le diable s’écartera de lui ». D’après Om Salamah (qu’Allah l’agrée) : chaque fois que le prophète (SBL) sortait de chez moi, il levait son regard vers le ciel et disait : « ô Allah, je cherche secours auprès de Toi de m’égarer ou égarer, de m’humilier ou humilier, de léser ou être léser, d’agresser ou être agressé ». Pour l’entrée à la maison, le prophète (SBL) dit : « lorsque l’on entre chez lui, il doit dire : ô Allah, je T’implore la meilleure entrée et la meilleure sortie. C’est au nom d’Allah que nous entrons et sortons. C’est à Allah, notre Seigneur, que nous nous remettons, puis, qu’il salue sa famille ». Il dit également : « l’un de vous est-il impuissant de gagner chaque jour mille bonnes actions ? Un posa la question : comment gagne-t-on mille bonnes actions ? Le prophète de répondre : qu’il glorifie Allah vent fois, donc, on lui inscrit mille bonnes actions ou lui absout mille mauvaises actions ».

Il y a des évocations à dire lorsqu’on mange ou on boit telles : dire Au Nom d’Allah au début et Louange à Allah à la fin. D’après Omar Ibn Salamah (qu’Allah l’agrée) : j’étais un petit garçon chez le prophète (SBL). En mangeant, ma main se promenait dans le plat. Le prophète (SBL) me dit : « ô mon petit ! Récite d’abord le Nom d’Allah, mange de ta main droite et juste de ce qui est devant toi ». 0 la fin du repas, le prophète (SBL) disait : « Louange à Allah Qui nous donne à manger et à boire et nous rend musulmans ».  Le prophète (SBL) fait un acte sunna d’évoquer Allah lorsqu’on va au marché tout en nous en montrant l’immense rétribution en disant : « quiconque dit en entrant au marché : point de divinité en dehors d’Allah, l’Unique sans aucun associé, c’est à Lui Royauté et Louange et Il est Omnipuissant, Allah lui inscrit mille bonnes actions, lui absout mille mauvaises actions et lui construit une maison dans le Paradis ».

Le musulman doit évoquer Allah lorsqu’il regarde quelque chose d’admirable par dire : quelle Bonne Volonté d’Allah ! Point de puissance en dehors d’Allah ! Allah, Gloire à Lui, dit : « En entrant dans ton jardin, que ne dis-tu: ‹Telle est la volonté (et la grâce) d’Allah! Il n’y a de puissance que par Allah›. » On évoque Allah également à la vue des éprouvés, tout en louant silencieusement Allah. Notre prophète (SBL) dit : « quiconque voit soudainement un éprouvé et dit : Louange à Allah Qui m’épargna de ce qu’Il t’éprouva et me préféra sur beaucoup de Ses créatures, il sera immunisé contre cette épreuve quelle qu’elle soit ».

Le musulman doit faire secours à son Seigneur pour L’évoquer aux moments difficiles. Allah, Gloire à Lui, dit : « Et Zun-Nun (Jonas) quand il partit, irrité. Il pensa que Nous N’allions pas l’éprouver. Puis il fit, dans les ténèbres, l’appel que voici : ‹Pas de divinité à part Toi! Pureté a Toi! J’ai été vraiment du nombre des injustes›.  Nous l’exauçâmes et le sauvâmes de son angoisse. Et c’est ainsi que Nous sauvons les croyants. » Aux moments difficiles, le prophète (SBL) disait : « point de divinité en dehors d’Allah, L’Indulgent, le Plus Grand, point de divinité en dehors d’Allah, le Seigneur des cieux, de la terre etdu Trône Grandiose ».

C’est un ensemble d’évocations tracées par le prophète (SBL). Quiconque les observe, elles lui seront une bonne guidée, une protection contre l’insouciance et une préservation contre le diable. Allah, Gloire à Lui, dit : « Allah a fait descendre le plus beau des récits, un Livre dont [certains versets] se ressemblent et se répètent. Les peaux de ceux qui redoutent leur Seigneur frissonnent (à l’entendre); puis leurs peaux et leurs cœurs s’apaisent au rappel d’Allah. Voilà le [Livre] guide d’Allah par lequel Il guide qui Il veut. Mais quiconque Allah égare n’a point de guide. », «Et invoque ton Seigneur en toi-même, en humilité et crainte, à mi-voix, le matin et le soir, et ne sois pas du nombre des insouciants ». Il dit également : « Et quiconque s’aveugle (et s’écarte) du rappel du Tout Miséricordieux, Nous lui désignons un diable qui devient son compagnon inséparable »

Disant cela, j’implore le Pardon d’Allah aussi bien pour moi que pour vous.

. * * *

Louange à Allah, Seigneur de l’Univers, que le salut et les bénédictions d’Allah soient accordés au prophète honnête, à sa famille, ses compagnons et ce qui leur suit d’une rectitude jusqu’au Dernier-Jour.

Ensuite… mes frères en islam !

Pour les compagnons du prophète, l’évocation d’Allah était un mode de vie qu’ils mettaient scrupuleusement en application. Leur société était abondante de l’observation des Ordres d’Allah et a non-agression. Par exemple, lorsqu’Abou Bakr (qu’Allah l’agrée) confia la justice à Omar (qu’Allah l’agrée), ce dernier passa un an sans recevoir aucune plainte. Ainsi, Omar demanda à Abou Bakr de le destituer de la justice. Abou Bakr l’interrogea : est-ce en raison de la lourde mission de la justice que tu demandes de démissionner ? Omar de répondre : mais non, ô calife du Messager d’Allah ! Mais, je ne ferai rien pour un peuple croyant, chacun de ses individus connait son dû et il n’en réclame pas plus, ce qu’il doit et il n’y renonce point. Chacun d’eux aime pour son frère ce qu’il aime pour lui-même. Si l’un d’eux s’absente, ils le recherchent. Si un d’eux est éprouvé, ils le console et prêtent condoléances, ils rendent visite aux malades, assistent les besogneux. Leur religion est basée sur le conseil, leur moralité est d’ordonner le bien et interdire le mal. Sur quoi auront-ils des litiges ! Sur quoi auront-ils des litiges !

Lorsque le serviteur musulman réalise l’évocation d’Allah par son cœur, la répète par sa langue et l’applique par ses membres, son âme se rectifie, il obtient l’Agrément d’Allah, Exalté Soit-Il, Allah lui bénit sa subsistance, sa tristesse se dissipe et la sérénité et la miséricorde règnent sur sa vie.

O Allah, aide-nous de T’évoquer, Te remercier et Te vouer parfaitement culte. Préserve l’Egypte, notre pays, fais d’elle une paix, sécurité et abondance, ainsi que tous les pays du monde.