C’est bien l’Islam

Louange à Allah, Seigneur de l’Univers, Qui dit dans Son Noble Livre : «Qui est meilleur en religion que celui qui soumet à Allah son être, tout en se conformant à la Loi révélée et suivant la religion d’Abraham, homme de droiture? Et Allah avait pris Abraham pour ami privilégié.» J’atteste qu’il n’y a point de divinité en dehors d’Allah, l’Unique sans aucun associé, et que notre maître et prophète Mohamad est Son serviteur et Messager. O Allah, accorde Ton Salut et Tes Bénédictions à lui, à sa famille, ses compagnons et ceux qui les suivent d’une rectitude jusqu’au Dernier-Jour.

Ensuite..

Certes, le vrai islam est une soumission, obéissance et une dévotion à Allah, Gloire à Lui. Il est aussi un amour, un suivi et une prise pour exemple pour le prophète (SBL). C’est également la bonne moralité, le recueillement, la pureté de l’âme, le visage souriant en face de tous les humains, une affection, une miséricorde, une beauté avec l’univers entier, une construction, urbanisation. L’islam est un mode de vie mené par ses adeptes dans tous leurs gestes et actes. L’islam est une religion qui fait appel à la réforme, la rectitude, à peupler la vie par la religion et non pas à la détruire faussement au nom de la religion. C’est une religion qui invite à la miséricorde, la paix, la sécurité et la sérénité au monde entier. Le Vrai Dieu, Gloire à Lui, dit : « et Nous ne t’avons envoyé que pour Miséricorde à l’humanité entière ».

Qui contemple les piliers de l’islam cités dans le hadith de Gabriel (Salut sur lui). Il interrogea le prophète (SBL) : informe-moi sur l’Islam. Le prophète (SBL) de répondre : «l’islam est le fait d’attester qu’il n’y a point de divinité qu’Allah et que Mohamad est Son Messager, d’accomplir la Salat, de s’acquitter de la Zakat, d’observer le jeûne durant le mois de Ramadan et d’accomplir le pèlerinage à la Maison Sacrée si on en a les moyens ». Cela porte à croire que les piliers de l’islam contribuent à la formation d’une saine personnalité. Lorsqu’on croit qu’Allah est Unique sans aucun associé et que notre maitre Mohamad est Son serviteur et Son !messager, on cherchera à concrétiser cette profession de foi, ce à titre d’obéissance et de soumission à Allah, Seigneur de l’Univers. On s’engage donc de Ses ordres, s’éloigne de Ses interdictions, se restreigne de Ses lois, ne renonce point à ce dont il est chargé et ne réclame pas ce dont il n’a pas droit. On s’efforce donc de bien suivre le prophète (SBL° et de bien s’entretenir avec les gens à l’instar du prophète (SBL), de l’affection, la clémence leur éprouvant la modesté et la mansuétude.

La Salat qui est le plus grand pilier de l’islam donne ses fruits au serviteur. Elle l’interdit de faire de la turpitude et du blâmable et l’aide à se tenir sur la voie de la rectitude. Ainsi, le musulman vit en paix et sérénité avec lui-même et avec la société entière. Allah, Gloire à Lui, dit : « Récite ce qui t’est révélé du Livre et accomplis la Salat. En vérité la Salat préserve de la turpitude et du blâmable. Le rappel d’Allah est certes ce qu’il y a de plus grand. Et Allah sait ce que vous faites. »

S’acquitter de la Zakat comporte plusieurs avantages de foi et d’humanitarisme. Il éduque l’âme de ne pas s’attacher des matériels, à tel point que l’homme saisisse que les biens sont un moyen et non pas une fin en soi. Il s’agit également d’une voie menant à la coopération, à la solidarité et à sentir des besoins des autres. La société musulmane ne connait point, ni égoïsme, ni passivité. Notre religion est celle de la donation, de la générosité, du sacrifice, de l’altruisme et non point de l’individualisme, ni de la parcimonie, ni de l’avarice. Le musulman est tolèrent et généreux. Allah, Gloire à Lui, dit : «Il [appartient également] à ceux qui, avant eux, se sont installés dans le pays et dans la foi, qui aiment ceux qui émigrent vers eux, et ne ressentent dans leurs cœurs aucune envie pour ce que [ces immigrés] ont reçu, et qui [les] préfèrent à eux-mêmes, même s’il y a pénurie chez eux. Quiconque se prémunit contre sa propre avarice, ceux-là sont ceux qui réussissent. »

Le jeûne, quant à lui, règle les moralités du musulman par observer régulièrement les Ordres d’Allah, Gloire à Lui. Il l’entraine de se patienter, supporter, élever l’âme et la transcender de tout ce qui encoure la colère d’Allah, Gloire à Lui. Notre prophète (SBL) dit : « le jeûne est une prévention. Si un jour, l’un de vous observe le jeûne, il ne doit point dire d’indécences, ni faire de bruit. Si quelqu’un veut se mettre avec lui en insulte ou injure, qu’il lui dise : j’observe le jeûne ». il dit également : « quiconque ne s’abstient pas de dire ou faire le faux témoignage, Allah n’a rien à voir au fait qu’il s’abstienne de manger ou de boire »

Le pèlerinage est à son tour, un engagement comportemental et moral, avant, durant et après le pèlerinage. Allah, Gloire à Lui, dit : « Le pèlerinage à lieu dans des mois connus. Si l’on se décide de l’accomplir, alors point de rapport sexuel, point de perversité, point de dispute pendant le pèlerinage. Et le bien que vous faites, Allah le sait. Et prenez vos provisions ; mais vraiment la meilleure provision est la piété. Et redoutez-Moi, ò doués d’intelligence » D’après Abou Horairah (qu’Allah l’agrée) : j’entendis le prophète (SBL) dire : « quiconque accomplit le pèlerinage sans y avoir de rapport charnel, ni faire de perversité, il en revient pur de péché autant que le jour om sa mère l’enfanta ». Ainsi, tous les piliers de l’islam ont des bons effets communautaires en matière du bien, de la paix et de la sécurité.

Quiconque examine notre pure religion, réalisera qu’elle est celle des bonnes moralités et que son message vint parfaire des telles moralités. Notre prophète (SBL) dit ; « je suis envoyé juste pour parfaire les bonnes moralités ». Où se trouvent la sincérité, l’honnêteté, la fidélité, la bonté pieuse, l’observation des liens de parenté, la générosité, le secours, la bravoure, le courage, le fait d’écarter la nuisance des gens, secourir l’indigent, sauver ce qui demande le sauvetage, dissiper le malheur des malheureux et traiter d’affection les animaux, se trouve le vrai islam.

Sans doute, la compréhension de l’essence de l’islam, la connaissance des secrets de son message tolèrent, l’engagement de ses sublimes visées et finalitées et l’application de tout cela à la lumière des survenues actuelles, sont une nécessité urgente. Ce pour faire-face aux enjeux actuelles, freiner les groupes extrémistes et terroristes, contourner la pensée délinquante, briser la pétrification, le figement, le repli, la mal compréhension et l’étroitesse intellectuelle. Ce afin de sortir de cette étroitesse vers un univers plus vaste, plus large, plus aisé, plus mûr, plus conscient, plus clairvoyant, plus perspicace. C’est également pour réaliser les intérêts des pays et des gens, répandre les valeurs humaines sublimes qui concrétisent la sécurité, le salut, la paix, la stabilité et le bonheur de l’humanité entière.

La plus importante obligation de laquelle le musulman doit s’engager est le fait de montrer aux gens les aspects de la grandeur de l’islam, afin que le monde entier comprenne que l’islam est la religion de la paix, il y appelle et en élève l’importance. La paix est l’un des Noms Sublimes d’Allah, Gloire à Lui. Allah dit : « C’est Lui, Allah. Nulle divinité que Lui ; Le Souverain, le Pur, L’Apaisant ». La salutation islamique est la paix. Allah, Gloire à Lui, dit : « et ne dites point à quiconque vous prêtez le salut ; tu n’es point croyant ». La salutation des gens du paradis est le salut. Le Vrai Dieu, Gloire à Lui, dit : « De chaque porte, les Anges entreront auprès d’eux : ‹Paix sur vous, pour ce que vous avez enduré!› – Comme est bonne votre demeure finale ! › Parmi ses invocations, le prophète (SBL) disait : « ô Allah, Tu es la Source de la paix, le salut ne provient que de Toi, Gloire à Toi, Tu détiens en exclusivité la Grandeur et la Magnanime ».

L’islam est cette religion qui préserve à l’homme sa dignité. Il interdit la calomnie, la médisance, l’envie, l’animosité, le mépris et la nuisance de toute sorte, verbal, acte, signal ou même allusif. Allah, Gloire à Lui, dit : «Ô vous qui avez cru! Qu’un groupe ne se raille pas d’un autre groupe : ceux-ci sont peut-être meilleurs qu’eux. Et que des femmes ne se raillent pas d’autres femmes : celles-ci sont peut-être meilleures qu’elles. Ne vous dénigrez pas et ne vous lancez pas mutuellement des sobriquets (injurieux). Quel vilain mot que « perversion » lorsqu’on a déjà la foi . Et quiconque ne se repent pas… Ceux-là sont les injustes ». notre ^rophète (SBL) dit : « quiconque fait signe d’un fer à son frère, les anges le maudissent jusqu’à ce qu’il y renonce, même s’il s’agit de son frère germain ». Il interdit également de marquer par offensive sur le visage. Lorsque le prophète (SBL) vit un animal tatoué dans son visage, il dit : « qu’Allah maudisse ce qui l’a tatoué ».

Interrogé au sujet d’une femme qui observait le jeûne et les prières surérogatoires de nuit, mais elle apportait nuisance à ses voisins, le prophète (SBL) dit : « elle sera en Enfer ». Le prophète (SBL) dit : « quiconque croit en Allah et au Dernier-Jour, ne doit point nuire à son voisin, quiconque croit en Allah et au Dernier-Jour, doit offrir hospitalité à son visiteur, quiconque croit en Allah et au Dernier-Jour, doit soit dire du bien, soit se taire ».

Disant cela, j’implore le Pardon d’Allah aussi bien pour moi que pour vous.

 * * *

Louange à Allah, Seigneur de l’Univers, que le salut et les bénédictions d’Allah soient accordés au prophète honnête, à sa famille, ses compagnons et ce qui leur suit d’une rectitude jusqu’au Dernier-Jour.

Ensuite… mes frères en islam !

Le prophète (SBL) consacra les sublimes préceptes, les bonnes moralités et les nobles valeurs de l’islam aux âmes de ses compagnons. Des telles valeurs leur devinrent une méthode qu’ils vivaient entre eux et avec les gens. Jaffer Ibn Abou Taleb énuméra à Négus, roi de l’Abyssinie, certaines de ces valeurs sublimes et bonnes moralités d’un style raffiné et en mots rassurés. Il dit : Majesté ! Nous étions des païens, idolâtres, nous mangions de la bête morte, faisions de la turpitude, rompions les liens de parenté, lésions les voisins, le plus fort agressait le plus faible. Nous étions ainsi, puis Allah nous a envoyé un Messager de nous dont nous connaissons la véracité, l’honnêteté et la généalogie. Il nous a appelé à Allah, Gloire à Lui, pour L’adorer, uniquement sans aucun associé et de renoncer à l’idolâtrie pratiquée par nos ancêtres. Il nous a appelés également de dire la vérité, de bien rendre les dépôts, de bien observer les liens de parenté, de bien nous entretenir vis-à-vis des voisins et de nous abstenir d’effuser les sangs et de violer les interdictions. Il nous interdit de la turpitude, du faux témoignage, de consommer les biens des orphelins tout en nous ordonnant Allah sans aucun associé, de la Salat, de la Zakat et du jeûne ».

   Le vrai croyant n’est point censé mentir, ni tricher, ni trahir. C’est celui dont de la langue et de la main les gens sont à l’abri. Le vrai croyant est celui de qui les gens sont rassurés pour leurs biens, honneurs et âmes. C’est celui qui manifeste les moralités de l’islam. Seuls le bien et la bonté pieuse s’émanent de lui pour les gens. Si on veut établir une définition précise du vrai croyant, on n’en trouve mieux que celle donnée par le prophète (SBL) : «le musulman est celui dont de la langue et de la main les gens sont à l’abri. » Le prophète (SBL° dit : « voulez-vous que je vous informe du vrai croyant ! C’est celui de qui les gens sont rassurés pour leurs biens, honneurs et âmes, le musulman est celui dont de la langue et de la main les gens sont à l’abri et l’émigré est celui qui abandonne les péchés ».

Le message de l’islam est celui de l’humanitarisme, de la sagesse, de la tolérance, de la miséricorde, de la souplesse et de la largesse. C’est un message qui regroupe et ne disperse point, qui réunit et ne désunit point. L’islam est entièrement justice, miséricorde, tolérance, facilité et humanitarisme. Tout ce qui réalise des telles sublimes finalités, fait partie intégrante de l’islam. Tout ce qui s’y heurte, se heurte à l’islam, ses visées et finalités.

O Allah ! Guide-nous bers les meilleures moralités, nul que Toi ne guide vers elles, dissipes-nous les mauvaises éthiques, nul que Toi n’en dissipe. Préserve l’Egypte, son peuple, son armée et sa police contre tout mal et tout malheur, Toi est le Tout Miséricordieux.