L’accès à la protection d’Allah Causes et effets

Louange à Allah, Seigneur de l’Univers, Qui dit dans Son Noble Livre : «C’est Lui qui a créé les cieux et la terre en six jours puis Il S’est établi sur le Trône ; Il sait ce qui pénètre dans la terre et ce qui en sort, et ce qui descend du ciel et ce qui y monte, et Il est avec vous où que vous soyez. Et Allah observe parfaitement ce que vous faites» J’atteste qu’il n’y a point de divinité en dehors d’Allah, l’Unique sans aucun associé, et que notre maître et prophète Mohamad est Son serviteur et Messager. O Allah, accorde Ton Salut et Tes Bénédictions à lui, à sa famille, ses compagnons et ceux qui les suivent d’une rectitude jusqu’au Dernier-Jour.

Ensuite..

La protection divine se trouve en deux sortes : une protection de surveillance et une protection du soutien. La première signifie qu’Allah, Gloire à Lui, est Omniscient de toutes Ses créatures. Il dit : « C’est Lui qui détient les clefs de l’Inconnaissable. Nul autre que Lui ne les connaît. Et Il connaît ce qui est dans la terre ferme, comme dans la mer. Et par une feuille ne tombe qu’Il ne le sache. Et pas une graine dans les ténèbres de la terre, rien de frais ou de sec, qui ne soit consigné dans un livre explicite » et « Ne vois-tu pas qu’Allah sait ce qui est dans les cieux et sur la terre? Pas de conversation secrète entre trois sans qu’Il ne soit leur quatrième, ni entre cinq sans qu’Il n’y ne soit leur sixième, ni moins ni plus que cela sans qu’Il ne soit avec eux, là où ils se trouvent. Ensuite, Il les informera, au Jour de la Résurrection, de ce qu’ils faisaient, car Allah est Omniscient ». Allah, Gloire à Lui, dit : « Ne Sait Il pas ce qu’Il créa, eh bien ! C’est Lui Le Connaisseur, l’Omni connaissant »

 La deuxième protection est celle du soutien, de succès, de la préservation, de l’assistance e du soin. Allah la consacre à Ses messagers, prophètes, alliés et serviteurs pieux. Le Noble Coran fait allusion à cette protection en divers endroits, dont le Discours qu’Allah, Gloire à Lui, adresse à Ses deux nobles prophètes, en l’occurrence, Moïse et Aron (salut sur eux), en disant : « Pars, toi et ton frère, avec Mes prodiges; et ne négligez pas de M’invoquer. Allez vers Pharaon : il s’est vraiment rebellé.  Puis, parlez-lui gentiment. Peut-être se rappellera-t-il ou [Me] craindra-t-il ?  Ils dirent : ‹Ô notre Seigneur, nous craignons qu’il ne nous maltraite indûment, ou qu’il dépasse les limites›.  Il dit : ‹Ne ne craignez rien. Je suis avec vous : J’entends et Je vois. » C’est bien cette protection de laquelle parla Moïse lorsque son peuple crut que Pharaon et ses soldats les rattrapèrent et qu’ils n’eurent aucune issue de l’emprise de la mer : la mer fut devant eux et Pharaon et ses soldats furent derrière eux. Les compagnons de Moïse s’écrièrent : « nous serons rattrapés ». Moïse (salut sur lui » répondit tout en se rassurant de la protection, du Soutien et du Secours de son Seigneur : « il dit : mais non, mon Seigneur est avec moi, Il me dirige ».

C’est bien la protection qu’Allah accorda à Son prophète (SBL) et son compagnon Abou Bakr As-Siddiq (qu’Allah l’agrée) au cours de la migration. Abou Bakr dit : «j’étais avec le prophète (SBL) dans la grotte. Je vis les pieds des mécréants, je dis : ô messager d’Allah, si l’un d’eux voyait au-dessous de ses pieds, il nos aurait vus. Le prophète (SBL) me répondit : « ô Abou Bakr, que penses-tu pour deux dont Allah est le troisième ? » A ce propos, le Vrai Dieu, Gloire à Lui, dit : « Si vous ne lui portez pas secours… Allah l’a déjà secouru, lorsque ceux qui avaient mécru l’avaient banni, deuxième de deux. Quand ils étaient dans la grotte et qu’il disait à son compagnon: ‹Ne t’afflige pas, car Allah est avec nous.› Allah fit alors descendre sur lui Sa sérénité ‹Sa sakina› et le soutint de soldats (Anges) que vous ne voyiez pas, et Il abaissa ainsi la parole des mécréants, tandis que la parole d’Allah eut le dessus. Et Allah est Puissant et Sage »

Comme il est grand que le serviteur soit sous la protection d’Allah, Gloire à Lui, celui-ci doit se désintéresser de quiconque avec lui et de quiconque contre lui. Pour que la protection d’Allah au serviteur se réalise, celui-ci doit accéder via les portes qui y mènent. La première porte en est le fait de concrétiser la foi en Allah, Gloire à Lui. Allah, Gloire à Lui, dit : « et certes, Allah est avec les croyants ». Les exigences de la foi sont, d’après ce qu’affirme le prophète (SBL) : « le fait de croire en Allah, Ses anges, Ses Livres, Ses messagers, au Destin, agréable ou désagréable soit-il ». La concrétisation de la foi exige qu’elle se manifeste dans la conduite de l’homme et ses entretiens avec les gens. Notre prophète (SBL) dit : « le musulman est celui dont de la main et de la langue les gens sont à l’abri et le croyant est celui duquel les gens sont rassurés en matière de leurs biens, sangs et honneurs ».

  On en cite que le serviteur concrétise la piété et la foi parfaite. Allah, gloire à Lui, dit : « certes, Allah est avec ceux qui ont de la piété et les bienfaisants », « sachez qu’Allah est avec les pieux » et « certes, Allah est avec les bienfaiteurs ». La piété est de faire tout ce qui plaît à Allah, Gloire à Lui, et de s’abstenir de tout ce qui Lui déplait. Elle est donc l’ensemble de tout ce qui est bien. Dans plusieurs passages coraniques Allah, Gloire à Lui, montra le sens de la piété. On en cite le verset : «La bonté pieuse ne consiste pas à tourner vos visages vers le Levant ou le Couchant. Mais la bonté pieuse est de croire en Allah, au Jour dernier, aux Anges, au Livre et aux prophètes, de donner de son bien, quel qu’amour qu’on en ait, aux proches, aux orphelins, aux nécessiteux, aux voyageurs indigents et à ceux qui demandent l’aide et pour délier les jougs, d’accomplir la Salat et d’acquitter la Zakat. Et ceux qui remplissent leurs engagements lorsqu’ils se sont engagés, ceux qui sont endurants dans la misère, la maladie et quand les combats font rage, les voilà les véridiques et les voilà les vrais pieux ! » Notre prophète (SBL) dit : « ne vous vous enviez point, ne vous vous enchérissez pas, ne vous livrez point à l’animosité, ne vous vous tournez le dos, évitez que l’un de vous achète le négoce déjà acheté par son frère, soyez comme des frères ô serviteurs d’Allah. Le musulman est le frère du musulman, il ne doit le léser, ni le lâcher, ni le mépriser non plus. La piété est ici. (Il fit signe trois fois à sa poitrine). Il suffit pour mal à l’homme de mépriser son frère musulman. I est interdit au musulman d’agresser le sang, les bien et l’honneur de son frère ».

La vérité de la foi parfaite se trouve dans le hadith du prophète (SBL) : « c’est le fait que tu adores Allah comme si tu Le vois, si tu ne Le vois pas, Il te voit ». Là, le serviteur concrétise l’ample observation des Ordres d’Allah, Gloire à Lui, conscient que son Seigneur ne le laisse point ni en cachette, ni en solennité, ni en mouvement, ni en statique. Allah, Gloire à Lui, dit : « ne sais-tu qu’Allah voit tout ».

Parmi les portes qui mènent à la protection d’Allah est l’endurance. Allah, Gloire à Lui, dit : « endurez-vous, Allah est avec les endurants », « Et fais la bonne annonce aux endurants,  qui disent, quand un malheur les atteint: ‹Certes nous sommes à Allah, et c’est à Lui que nous retournerons›.  Ceux-là reçoivent des bénédictions de leur Seigneur, ainsi que la miséricorde ; et ceux-là sont les biens guidés » et « et supporte patiemment la décision de ton Seigneur. Car en vérité, tu es sous Nos yeux. Et célèbre la gloire de ton Seigneur quand tu te lèves ; » Le prophète (SBL) dit : « et sache que supporter ce qui t’est désagréable, contient u immense bien ». L’endurance est le fait de restreindre l’âme de désespérer, la langue de plaindre et les membres de s’horrifier. Elle se réalise par s’efforcer d’habituer l’âme. C’est le grand bienfait. Le prophète (SBL) dit : « qui s’efforce de s’endurer, Allah lui accorde l’endurance. Aucun bienfait n’est plus grand que l’endurance ».

Parmi les éléments permettant à se couvrir par la protection d’Allah, Gloire à Lui, est la conscience éveillée. Quiconque a cette conscience, saisit qu’Allah, Gloire à Lui, est avec lui où il est, en voyage, en cité, seu et parmi les gens, rien n’échappe à l’Omniscience d’Allah, ni confidentiel, ni solennel. Ce fut le cas de Joseph, le prophète d’Allah (salut sur lui), où les portent se fermèrent et les moyens de la désobéissance lui furent préparés. Mais il chercha secours auprès de son Seigneur dont il sentait la Protection à tout moment. Sa langue prononça : « C’est mon maître qui m’a accordé un bon asile. Vraiment les injustes ne réussissent pas› ». C’est bien ce propos que cita la femme d’Al Aziz, contenu dans le Noble Coran, dans le verset : et j’ai cherché à le séduire, mais il s’est abstenu ». Se sentir de la Protection Divine est un acte grandiose où la crainte d’Allah s’empare du serviteur dans l’ici-bas, il sera à l’abri du châtiment dans l’au-delà. Dans le hadith divin, Allah, Gloire à Lui, dit : « par Ma Grandeur et Ma Gloire, je ne réunis à Mon serviteur ni deux sécurités, ni deux peurs : quiconque est rassuré de Mon châtiment dans l’au-delà, Je lui fera peur dans l’au-delà et quiconque a peur de Moi dans l’ici-bas, Je le rassurerai dans l’au-delà ».

On se trouve sous la Protection d’Allah, Gloire à Lu, par L’évoquer. Allah, Gloire à Lui, dit : « Souvenez-vous de Moi donc, Je vous récompenserai. Remerciez- Moi et ne soyez pas ingrats envers Moi ». D’après le prophète (SBL), Allah, Gloire à Lui, dit : « Je suis comme Mon serviteur Me croit, Je suis avec Lui lorsqu’il m’évoque. S’il m’évoque en soi, Je l’évoque en Moi-même. S’il M’évoque dans une assemblée, Je l’évoquerai dans une assemblée meilleure que celle ».

Disant cela, j’implore le Pardon d’Allah aussi bien pour moi que pour vous.

. * * *

Louange à Allah, Seigneur de l’Univers, que le salut et les bénédictions d’Allah soient accordés au prophète honnête, à sa famille, ses compagnons et ce qui leur suit d’une rectitude jusqu’au Dernier-Jour.

Ensuite… mes frères en islam !

La Protection Divine a des grands effets que le serviteur en récolte le fruit aussi bien dans l’ici-bas que dans l’au-delà, Allah lui dissipe tout malheur et tout préjudice. Allah, Gloire à Lui, dit : « Certes ceux auxquels l’on disait : ‹Les gens se sont rassemblés contre vous ; craignez-les› – cela accrut leur foi – et ils dirent : ‹Allah nous suffit ; Il est notre meilleur garant›. », « quiconque place sa confiance en Allah, Il [Allah] lui suffit. Allah atteint ce qu’Il Se propose, et Allah a assigné une mesure à chaque chose. » et « Allah, ne suffit-Il Son serviteur ! » Quiconque place sa confiance en Allah et est sûr de Son Suffisance, son ennemi n’aura point d’occasion sur lui.  Ses souhaits ne seront point ratés. Lorsqu’on contemple le Dire d’Allah à Son prophète Moise : « et Je te formai pour Moi-même » et Son Dire à notre prophète (SBL) : « et endure-toi pour le décret de ton Seigneur, car tu es sous notre protection » et « et annonce la bonne nouvelle aux croyants qu’ils ont auprès de leur Seigneur une présence méritée [pour leur loyauté antérieure] », on réalise donc la grandeur de la protection Divine, sa vertu et ses bons effets.

Certes, l’accès véritable à la protection d’Allah, Gloire à Lui est la porte sublime de la sérénité, de la quiétude et de la santé psychologique ; on y ajoute le fait de s’éloigner de tous les aspects de la tension, de l’angoisse, des troubles et de la déception. Comment s’inquiète celui qui se sert des bons moyens. Tout est détenu par Allah Qui lorsqu’Il veut une chose, Il lui dit : soit, donc, il est. Allah, Gloire à Lui, dit : «Dis : ‹Ô Allah, Maître de l’autorité absolue. Tu donnes l’autorité à qui Tu veux, et Tu arraches l’autorité à qui Tu veux ; et Tu donnes la puissance à qui Tu veux, et Tu humilies qui Tu veux. Le bien est en Ta main et Tu es Omnipotent. » Il dit également : « Ce qu’Allah accorde en miséricorde aux gens, il n’est personne à pouvoir le retenir. Et ce qu’Il retient, il n’est personne à le relâcher après Lui. Et c’est Lui le Puissant, le Sage. »

Le fait que le serviteur sente la protection d’Allah, Gloire à Lui et en aperçoive la Grandeur, lui réalise, ainsi qu’à la société entière les degrés les plus sublimes de la paix intérieure, de la coexistence pacifique et de la sécurité communautaire. Lorsque les serviteurs savent avec certitude qu’ils n’échappent point du regard d’Allah, Gloire à Lui, leur conduite s’ajuste, leurs moralités se réforment. Ils s’engagent donc des Ordres d’Allah, évitent de commettre ce qu’Il interdit, se servent des moyens pour réformer leur vie par leur religion. Ainsi, l’individu vit en paix avec soi-même, avec sa famille, ses voisins, collègues, amis, la société et le monde entier. C’est bien le message de l’Islam qui est une miséricorde à l’humanité entière.

Ô Allah, agrée-nous sous Ta Protection, Ton Secours et Ton Assistance ! Renferme-nous dans Ta vaste Grâce, accorde-nous Tes Bienfaits. Accorde-nous la sincérité dans toutes nos affaires, préserve notre Egypte et tous les pays du monde.