La tolérance en tant que doctrine et conduite

Louange à Allah, Seigneur de l’Univers, Qui dit dans Son Noble Livre : «Allah veut pour vous la facilité et ne veux point pour vous la difficulté.» J’atteste qu’il n’y a point de divinité en dehors d’Allah, l’Unique sans aucun associé, et que notre maître et prophète Mohamad est Son serviteur et Messager qui dit : « je suis envoyé avec la pure religion tolérante ». O Allah, accorde Ton Salut et Tes Bénédictions à lui, à sa famille, ses compagnons et ceux qui leur suivent d’une rectitude jusqu’au Dernier-Jour.

Ensuite…

Le prophète (SBL) apporta un message universel qui fit de la tolérance et de la facilité un mode de vie. Point de gêne en matière de la religion, ni duffuculté en matière de l’obligation, ni rigueur, ni disette. Allah, Gloire à Lui, dit : « Il ne vous impose aucune gêne en matière de la religion ». Notre prophète (SBL) dit : « la relifion est une facilité, quiconque complique la religion, la religion le vaincra, accomplissez bien vos obligations, rapprochez vos actes et recevez la bonne nouvelle. Cherchez secours dans les œuvres pies du début du jour, du midi et d’une partie de la nuit ». La tolérance dans la Charia islamique n’est pas un simple mot à dire, ni un slogan à lever. Il s’agit plutôt d’une doctrine avec laquelle le musulman vit et la prend pour une méthode de vie. C’est également m’un des principes ordonnés par Allah, Gloire à Lui pour que Ses serviteurs s’en entretiennent entre eux et en fit la raison de Son Agrément, Son Pardon et Sa Miséricorde. Allah, Gloire à Lui, dit : « Qu’ils pardonnent et absolvent. N’aimez-vous pas qu’Allah vous pardonne ? » 

Nous cherchons que la tolérance devienne une conduit de vie, car l’islam fait appel à l’application de la tolérance d’une façon pratique, Allah, Gloire à Lui, exhorte Ses serviteurs à la tolérance et au pardon dans plusieurs endroits de Son Noble Livre, à titre d’exemple le verset : « La bonne action et la mauvaise ne sont pas pareilles. Repousse (le mal) par ce qui est meilleur ; et voilà que celui avec qui tu avais une animosité devient tel un ami chaleureux ». Le prophète (SBL) mit ce principe en application où il en était le meilleur exemple aussi bien pour sa communauté que pour l’humanité entière. Il dit : « je ne suis qu’une miséricorde dédiée ». La l-re des croyants, Ayesha (qu’Allah l’agrée) dit : chaque fois qu’on donnait option au prophète (SBL) entre deux choses, il en optait pour la plus aisée, à moins que celle-ci ne soit un péché, donc il était le plus éloigné d’elle ». s

La question que chacun de nous doit se poser honnêtement e franchement est : appliquons-nous cette croyance dans notre conduite ? En faisons-nous une méthode d’entretien entre nous et tous les humains ? La tolérance est une noble attitude que le musulman doit mettre en application dans tous les domaines de la vie. On en cite la tolérance entre les couples. La relation conjugale est l’une des relations humaines les plus sublimes et l’un des Signes d’Allah, Gloire à Lui. Allah montre que cette relation est basée sur l’affection, la miséricorde et le bon entretien, où Il dit : « Et parmi Ses signes Il a créé de vous, pour vous, des épouses pour que vous viviez en tranquillité avec elles et Il a mis entre vous de l’affection et de la bonté », « Et comportez-vous convenablement envers elles. Si vous avez de l’aversion envers elles durant la vie commune, il se peut que vous ayez de l’aversion pour une chose où Allah a déposé un grand bien ». Allah, Gloire à Lui, dit également : «Quant à elles, elles ont des droits équivalents à leurs obligations, conformément à la bienséance ». Cela signifie que les femmes ont droit que leurs maris se comportent envers elles avec la bonne compagnie conformément au convenable autant qu’elles doivent se comporter vis-à-vis de leurs maris. Le prophète (SBL) dit : « le meilleur parmi vous est celui qui se comporte mieux vis-à-vis de son épouse et moi, je suis celui qui se comporte le mieux vis-à-vis de mes épouses ». Plusieurs fois le prophète (SBL) faisait des recommandations en faveur des femmes, il dit : « il est interdit qu’un homme lèse sa femme. S’il en déteste une moralité, il aime chez elle une autre ».  Avant de mourir, il dit : « engagez-vous de vous vous entretenir bien avec les femmes ». Il faut donc que la tolérance soit une conduite réciproque entre les deux époux et une loi humaine qui organise la vie. Aboud-Dardaà (qu’Allah l’agrée) disait à son épouse : si tu me vois fâché, satisfais-moi, si je te vois fâchée, je te satisfais. C’est une réciprocité humaine dont le fondement est l’équité et la tolérance.

La tolérance vis-à-vis des voisins. Allah, Gloire à Lui, dit : « Adorez Allah et ne Lui donnez aucun associé. Agissez avec bonté envers (vos) père et mère, les proches, les orphelins, les pauvres, le proche voisin, le voisin lointain, le collègue ». Toujours, le prophète recommandait de bien traiter le voisin. Il disait : « Gabriel ne cessait de me recommander de bien traiter le voisin jusqu’à ce que j’ai cru qu’il lui fera part de mes legs ». Le prophète (SBL) dit : « quiconque croit en Allah et au Dernier-Jour doit traiter son voisin avec bonté ». ol dit également : « par Allah, il n’est point croyant.  Par Allah, il n’est point croyant.  Par Allah, il n’est point croyant. » On interrogea : c’est qui, ô Messager d’Allah ? Il répondit : « c’est celui dont de nuisances son voisin n’est pas sans abri ». Il dit : « le meilleur des compagnons auprès d’Allah est le meilleur pour son compagnon et le meilleur des voisins auprès d’Allah est le meilleur pour son voisin », « il ne sied point à un musulman de passer tranquillement la nuit alors que son voisin souffre de la faim ».

Il faut que la tolérance se répande parmi les collègues de travail, d’université, d’école parmi d’autres. Le Noble Coran ancre les rapports entre tous les humains, Allah, Gloire à Lui, dit : « Ô hommes ! Nous vous avons créés d’un mâle et d’une femelle, et Nous avons fait de vous des nations et des tribus, pour que vous vous entre connaissiez. Le plus noble d’entre vous, auprès d’Allah, est le plus pieux. Allah est certes Omniscient et Grand-Connaisseur ». Le prophète (SBL) éprouvait la plus sublime moralité vis-à-vis tous les humains et ses compagnons, il se comportait bien avec eux, rendait visite à leurs malades, se renseignait sur eux, faisait des donations à leurs pauvres, remboursait leurs dettes et pardonnait leurs fautifs. Allah, Gloire à Lui, dit : « C’est par quelque miséricorde de la part d’Allah que tu (Muhammad) as été si doux envers eux ! Mais si tu étais rude, au coeur dur, ils se seraient enfuis de ton entourage. Pardonne-leur donc, et implore pour eux le pardon (d’Allah). Et consulte-les à propos des affaires ; »

La tolérance sur les routes et dans les moyens de transport. Là, on pourrait s’exposer à de certaines nuisances qui lui seraient lancées des autres. Parmi les gens il y a le cruel, l’impulsif, le tolérant, le fort, le faible, celui qui supporte, celui qui ne supporte pas. Il est noble qu’on confronte tous ces types d’une mansuétude et d’une tolérance, il doit se réagir d’une affection et d’une politesse. Allah, Gloire à Lui, dit : «Les serviteurs du Tout Miséricordieux sont ceux qui marchent humblement sur terre, qui, lorsque les ignorants s’adressent à eux, disent : ‹Paix ». Notre prophète (SBL) dit : « vous n’entrez point le paradis jusqu’à ce que vous soyez croyants, vous ne serez point croyants jusqu’à ce que vous vous entre-aimiez. Voulez-vous que je vous oriente une chose si vous la faites, vous entre-aimerez ? Répandez salut entre vous ». Il faut également s’engager des normes organisatrices de routes et transports : laisser des places aux vieillards, chétifs, femmes, la prise au compte des sentiments des autres et les traiter d’une affection. Le prophète (SBL) dit : « la douceur embellit toute chose et son absence la rend laide ».

On cite dans la même perspective le fait de dépenser les biens avec tolérance. Cela se tient la preuve de la foi, de la bonne attitude et de la droiture. C’est grâce à cette tolérance qu’on connait les vrais croyants, qu’on réunit les cœurs et le serviteur atteint la bonté pieuse. Allah, Gloire à Lui, dit : « Vous n’atteindriez la (vraie) piété que si vous faites largesses de ce que vous chérissez. » Donc, dépenser en faveur des pauvres et indigents, est une preuve sur la noblesse et la tolérance de l’âme. Le prophète (SBL) dit : « le généreux est proche d’Allah, proche du paradis, proche des gens et éloigné de l’enfer ».

Il faut avoir aussi la tolérance en ventes, achats et échéance. Le prophète (SBL) dit : « qu’Allah prenne en Sa Miséricorde un homme tolérant lorsqu’il vend, achète ou réclame le remboursement de ses dettes ». D’après Al Irbad Ibn Sareiah (qu’Allah l’agrée) : j’ai vendu au prophète (SBL) une marchandise, puis je lui vins réclamer le remboursement. Il me dis : « par Allah, je ne te rembourse qu’en espèces de dirhams de très bonne qualité, argent de toute blancheur ». Il me remboursa si parfaitement. Un bédouin vint dire au prophète : rembourse-moi le prix de mon chameau. Le prophète (SBL) lui donna un chameau plus mûr que le sien. Le bédouin de dire : mais, ô prophète, ce chameau est mieux que le mien. Le prophète (SBL) de répliquer : « les meilleurs gens sont les meilleurs en cas de remboursement ».

Le prophète (SBL) exhorte tout ce qui est susceptible de réaliser la facilité et la tolérance et incarner les sens de la fraternité humaine et l’harmonie entre les gens, comme : pardonner les insolvables, leur donner un délai de grâce. Le prophète (SBL) dit : « quiconque donne délai de grâce ou décharge un insolvable, Allah lui étendra son ombre le Dernier-Jour ». Dans un autre hadith il dit : « il y avait un homme qui prêtait des créances aux gens. Il disait à son valet : si tu tombes sur un insolvable, pardonne-le, puisse-t-il qu’Allah nous pardonne. Ainsi, Allah le pardonna ».

Disant cela, j’implore le Pardon d’Allah aussi bien pour moi que pour vous.

. * * *

Louange à Allah, Seigneur de l’Univers, que le salut et les bénédictions d’Allah soient accordés au prophète honnête, à sa famille, ses compagnons et ce qui leur suit d’une rectitude jusqu’au Dernier-Jour.

Ensuite… mes frères en islam !

Parmi les plus grands aspects de la tolérance il y a la tolérance verbale, la parole douce. Allah, Gloire à Lui, dit : « et dites de la bonne parole aux gens » et « recommande à Mes serviteurs de dire de la meilleure parole ». La bonne parole doit se produire avec tous les humains sans égard pour la différence de leurs couleurs, races et confessions. Cela indique la bonne éducation et la sublime moralité. Le dicton dit : « la bonne moralité est si aisée : un visage souriant et une parole douce ».

Allah, Gloire à Lui, ordonna à notre maitre Moïse de dire une parole douce au Pharaon, malgré son orgueil et son entêtement, en disant : « dites-lui de la parole douce, puisse-t-il se rappelle ou Me craigne ». Il faut également s’abstenir de toute parole futile. Allah, Gloire à Lui, dit : « et ceux qui s’éloignent de toute parole futile ». Il dit également : « ô vous qui croyez, craignez Allah et dites de la parole équitable » et « N’as-tu pas vu comment Allah propose en parabole une bonne parole pareille à un bel arbre dont la racine est ferme et la ramure s’élançant dans le ciel? Il donne à tout instant ses fruits, par la grâce de son Seigneur. Allah propose ses paraboles à l’intention des gens afin qu’ils s’exhortent. » Le prophète (SBL) dit : « parfois le serviteur lance une parole qui encoure l’Agrément d’Allah sans en rendre compte, il monte donc des degrés dans le paradis. Parfois, le serviteur lance une parole qui encoure la colère d’Allah, il se glisse donc des gouffres dans l’enfer ». Il faut s’abstenir de toute sorte d’indécence verbale. Le prophète (SBL) dit : « le musulman n’est point, ni accusateur, ni insulteur, ni indécent, ni transgresseur ».

La tolérance est un juste milieu entre deux désavantages : la rigidité et l’indifférence, les deux sont des extrémités loin de la méthode modérée de l’islam qui renferme des types de tolérance, de facilité et de souplesse qui exterminent toutes les formes de l’extrémisme, de la rigidité, de la rigueur et de l’indifférence.

O Allah, accorde-nous la tolérance en dires, actes, transactions et affaires. Réforme nos rapports, préserve notre pays et tous les pays du monde.