Les fruits de la foi

Louange à Allah, Seigneur de l’Univers, Qui dit dans Son Noble Livre : «Ceux qui croient et font de bonnes oeuvres, leur Seigneur les guidera à cause de leur foi. A leurs pieds les ruisseaux couleront dans les jardins des délices» J’atteste qu’il n’y a point de divinité en dehors d’Allah, l’Unique sans aucun associé, et que notre maître et prophète Mohamad est Son serviteur et Messager. O Allah, accorde Ton Salut et Tes Bénédictions à lui, à sa famille, ses compagnons et ceux qui les suivent d’une rectitude jusqu’au Dernier-Jour.

Ensuite..

Oarmi les bienfaits qu’Allah gratifia à Ses serviteurs est le fait que toute oeuvre humaine donne un bon fruit. L’une des œuvres ç effet bénifique aussi bien pour l’individu que pour la société est la foi en Allah, Gloire à Lui. Le prophète (SBL) nous montre la réalité de la foi qui doit se concrétiser dans l’âme du croyant. Interrogé par Gabriel au sujet de la foi le prophète (SBL) répondit : « c’est le fait de croire en Allah, Ses anges, Ses Livres, Ses Messagers, au Dernier Jour et au Destinn agréable ou désagréable soit-il ». Gabriel dit : tu as dit vrai.

La foi n’est pas un simple mot à prononcer, il s’agit plutôt d’une croyance de cœur, d’une expression de langue et d’une action par les membres. La foi est celle ancrée dans le cœur et approuvé par les œuvres, ce par observer les Otdres d’Allah et de s’abstenir de ce qu’Il interdit.

Interrogé : es-tu croyant ? Al Hassan Al Basri répondit : la foi se trouve en deux types. Si tu m’interroges au sujet de croire en Allah, Ses anges, Livres, Messagers, en paradis, résurrection et règlement de comptes, alors, je suis croyant. Si tu m’interroges au sujet du Dire d’Allah, Gloire à Lui : « Les vrais croyants sont ceux dont les cœurs frémissent quand on mentionne Allah. Et quand Ses versets leur sont récités, cela fait augmenter leur foi. Et ils placent leur confiance en leur Seigneur. Ceux qui accomplissent la Salat et qui dépensent [dans le sentir d’Allah] de ce que Nous leur avons attribué Ceux-là sont, en toute vérité les croyants : à eux des degrés (élevés) auprès de leur Seigneur, ainsi qu’un pardon et une dotation généreuse », je ne sais pas si je suis d’eux ou non.

La vraie foi lorsqu’elle touche le fond du cœur et s’empare de l’âme, ses bons effets retombent sur l’âme et la raison, sur l’individu et la société. La foi ancre chez l’homme les bonnes moralités. La foi et la fidélité sont indissociables, le prophète (SBL) dit : « dépourvu de la foi est tout dépourvu de la fidélité, point de religion pour celui qui n’observe pas ses engagements ». La foi et la pudeur sont indissociables, le prophète (SBL) dit : « la foi et la pudeur ne font qu’un, si l’une manque, l’autre n’existe plus ». La foi et la véridicité sont également indissociables. D’après Safwan Ibn Soleim (qu’Allah l’agrée) : on interrogea : ô prophète ! Le croyant pourrait-il être lâche ? Il répondit : « oui ». ô prophète ! Le croyant pourrait-il être avare ? Il répondit : « oui ». ô prophète ! Le croyant pourrait-il être menteur ? Il répondit : « non ». Certains définissent la foi par la véridicité. On dit : la vraie foi réside dans le fait de dire vrai tout en sachant que cela apporte préjudice, de s’abstenir de dire des mensonges, profitables soient-ils. Les bonnes moralités sont le fruit de la foi. Le croyant ne prononce que le bon discours qui réforme sans nuire, construit sans détruire et peuple sans ravager. Notre pure religion est celle des moralités, de la rectitude, de la construction, du peuplement. Quiconque s’en engage davantage a de la religiosité davantage.

L’un des fruits de la foi est la sérénité et l’apaisement. Lorsque la foi s’empare de l’âme, celle-ci se remplit de la sérénité, de la certitude et de la satisfaction. Elle est donc heureuse dans l’ici-bas et dans l’au-delà. Le vrai croyant connait bien que ce qui l’atteint ne pourrait point l’épargner et ce qui l’épargne ne pourrait point l’atteindre. Cela le pousse à se déplacer de la station de gratitude en cas de bonheur à celle de la patience en cas de malheur. Ainsi, son cœur se rassure que ce qu’Allah décrète lui est bien. Allah, Gloire à Lui, dit : « ce qui croit en Allah, Allah lui guide le cœur ». Notre prophète (SBL) dit : « étonnante est l’affaire du croyant, elle est toujours heureuse. Cela est restreint au croyant. Lorsqu’un bonheur l’atteigne, il est reconnaissant, cela lui est bien. Lorsqu’un malheur le frappe, il est patient et cela lui est bien ».

La foi préserve le croyant de commettre les péchés. Le prophète (SBL) dit : « le fornicateur ne commet son crime en état de foi parfaite, le buveur de vin ne le boit en état de foi parfaite, le voleur ne vole en état de foi parfaite et l’usurpateur ne commet son crime publiquement en état de foi parfaite ». Le vrai croyant s’éloigne de tout ce qui nuit aux sentiments des autres, comme le mépris et la raillerie, ainsi que les mauvaises pensées. Allah, Gloire à Lui, dit : « Ô vous qui avez cru! Qu’un groupe ne se raille pas d’un autre groupe : ceux-ci sont peut-être meilleurs qu’eux. Et que des femmes ne se raillent pas d’autres femmes : celles-ci sont peut-être meilleures qu’elles. Ne vous dénigrez pas et ne vous lancez pas mutuellement des sobriquets (injurieux). Quel vilain mot que « perversion » lorsqu’on a déjà la foi. Et quiconque ne se repent pas… Ceux-là sont les injustes. Ô vous qui avez cru ! Évitez de trop conjecturer [sur autrui] car une partie des conjectures est péché. Et n’espionnez pas; et ne médisez pas les uns des autres. L’un de vous aimerait-il manger la chair de son frère mort ? (Non !) vous en aurez horreur. Et craignez Allah. Car Allah est Grand Accueillant au repentir, Très Miséricordieux. » La foi accorde le cœur sain. Allah, Gloire à Lui, dit : « Pourquoi, lorsque vous l’avez entendue [cette calomnie], les croyants et les croyantes n’ont-ils pas, en eux-mêmes, conjecturé favorablement, et n’ont-ils pas dit : ‹C’est une calomnie évidente ? ›

L’un des fruits de la foi est le secours accordé par Allah, Gloire à Lui. La vraie foi fait que le serviteur soit sous la Providence. Allah, Gloire à Lui, dit : «certes, Allah est avec les croyants ». Le terme « avec » signifie le secours et le soutien. Allah, Gloire à Lui, dit : « ô vous qui croyez, si vous secourez la religion d’Allah, Il vous accordera secours et affermira les pieds », « certes, Nous accorderons la victoire à Nos Messagers et à ceux qui croyez aussi bien dans l’ici-bas et le jour où les témoins seront ressuscités », « Nous prenons pour engagement de secourir les croyants ». Allah, Gloire à Lui, dit également : « Certes ceux auxquels l’on disait: ‹Les gens se sont rassemblés contre vous; craignez-les› – cela accrut leur foi – et ils dirent: ‹Allah nous suffit; Il est notre meilleur garant›. Ils revinrent donc avec un bienfait de la part d’Allah et une grâce. Nul mal ne les toucha et ils suivirent ce qui satisfait Allah. Et Allah est Détenteur d’une grâce immense. »

C’est grâce à la foi qu’Allah ancre à l’âme des gens l’amour du serviteur croyant. Le vrai croyant est souple, sympathisant, il aime et il est aimé. Allah, Gloire à Lui, dit : « A ceux qui croient et font de bonnes œuvres, le Tout Miséricordieux accordera Son amour ». Tout serviteur qui s’adresse à son Seigneur d’un cœur sincère, Allah oriente vers lui les cœurs des croyants. Dans le hadith divin : « lorsqu’Allah aime un serviteur, on dit à Gabriel : Allah aime ce serviteur, aime-le, Gabriel l’aime puis annonce : Allah aime celui-ci, aimez-le. Ainsi, les habitants des cieux et de la terre l’aiment, puis, il sera agréé sur la terre ». Dans un autre hadith divin, Allah, Gloire à Lui, dit : « à force que Mon serviteur veille à se rapprocher de moi par les actes surérogatoires, Je finirai par l’aimer. Ainsi, Je serai à son écoute, à sa vue, à son secours et à sa force. Lorsqu’il M’invoque, Je lui exauce, s’il me demande secours, Je le secourrai ».

La foi contribue à dissiper les fléaux, lever le malheur et écarter la nuisance. Le prophète (SBL) dit : « voulez-vous que je vous informe des invocations lorsque l’homme frappé d’un malheur les prononce, ce malheur lui sera dissipé ? Oui, répondit-on. Il dit : c’est bien l’invocation de Jonas : « ‹Pas de divinité à part Toi ! Pureté a Toi ! J’ai été vraiment du nombre des injustes›. » Ensuite, Allah, Gloire à Lui, dit : « Nous l’exauçâmes et le sauvâmes de son angoisse. Et c’est ainsi que Nous sauvons les croyants », cela est pour tous les croyants »

Disant cela, j’implore le Pardon d’Allah aussi bien pour moi que pour vous.

. * * *

Louange à Allah, Seigneur de l’Univers, que le salut et les bénédictions d’Allah soient accordés au prophète honnête, à sa famille, ses compagnons et ce qui les  suit d’une rectitude jusqu’au Dernier-Jour.

Ensuite… mes frères en islam !

L’un des grands fruits de la foi est de réaliser la sécurité et la paix sociale. Le vrai croyant est la source de la sécurité, de la sérénité et de la stabilité. Les gens sont rassurés de son côté, pour leurs âmes et biens. Le prophète (SBL) dit : « le vrai musulman est celui dont de la nuisance de la langue et de la main les gens sont à l’abri. Le vrai croyant est celui de qui les gens sont rassurés pour les biens et honneurs ». Terrifier les civils ou les agresser, non-croyants soient-ils, n’a rien à voir avec les moralités de l’islam. Le prophète (SBL) dit : « quiconque tue un ayant pacte ne sentira même pas l’odeur du paradis, cette odeur qui s’éclate d’une distance de quarante ans ». Le prophète met en négation la foi parfaite de celui qui nuit à son voisin ou celui qui passe la nuit rassasié alors que son voisin souffre de la faim dans ce hadith qui dit : « par Allah, il n’est point croyant. Par Allah, il n’est point croyant. Par Allah, il n’est point croyant On dit : « c’est qui ô prophète ? Il répondit : c’est celui de ses nuisances son voisin n’est pas à l’abri ». Il dit : « il ne croit point en moi celui qui passe la nuit à ventre plein alors que son voisin souffre de faim et lui, il le connait ». La vraie foi pousse le croyant ç faire le bien et prêter l’aide aux autres. Elle corrige la conduite du croyant, son effet se manifeste dans les comportements de celui-ci, dans son action et ses entretiens sous forme d’une clémence accordée à l’homme, l’animal et l’inanimé. Il le fait pour satisfaire à Allah Qui dit : « et offrent la nourriture, malgré son amour, au pauvre, à l’orphelin et au prisonnier, (disant) : «C’est pour le visage d’Allah que nous vous nourrissons : nous ne voulons de vous ni récompense ni gratitude »

Béni soit celui qui dit :

Une fois que la foi est perdue, point de paix

Point de vie pour celui qui ne revit la religion

Quiconque agrée une vie sans religion

Il juge que vie et mort sont égales.

L’un des fruits de la foi est ce qu’Allah prépare aux croyants dans l’au-delà. Il dit : « certes, ceux qui ont cru et fait les bonnes actions, leur Seigneur les guide, grâce à leur foi, les ruisseaux coulent au-dessous d’eux dans les Jardins des délices », «. Annonce à ceux qui croient et pratiquent de bonnes œuvres qu’ils auront pour demeures des jardins sous lesquels coulent les ruisseaux ; », « et ceux qui ont cru et fait les bonnes œuvres sont certes les gens du paradis, ils y demeureront éternellement », «ceux qui ont cru et fait les bonnes œuvres, certes, Nous ne faisons point rater la rétribution de celui qui fit des actes parfaits ». Allah, Gloire à Lui, dit également : « Ceux qui croient et font de bonnes œuvres auront pour résidence les Jardins du ‹Firdaws,› (Paradis),  où ils demeureront éternellement, sans désirer aucun changement ».

Dans le hadith divin, Allah, Gloire à Lui, dit : « J’ai préparé à Mes bons serviteurs ce qu’aucun œil n’a vu, aucune oreille n’a entendu et aucun cœur n’a pensé. Puis le prophète (SBL) lut : « Aucun être ne sait ce qu’on a réservé pour eux comme réjouissance pour les yeux, en récompense de ce qu’ils ouvraient ».

Il faut donc concrétiser la foi en croyance, dires et actes pour répandre l’inter-clémence, la coopération, la véracité, la pudeur, la générosité et la décence. Il faut s’abstenir de mentir, de tricher, de médire, de calomnier, d’offenser, de léser et de médire les honneurs. Il faut maintenir à l’âme sa sacralité, aux biens leur immunité et aux patries leurs droits.

O Allah ! Faits-nous aimer la foi, embellis-la dans nos cœurs, faits-nous détester la mécréance, la perversité et la désobéissance, range-nous parmi les bien-guidés. Préserve notre pays et tous les pays du monde.