La bonne action et la mauvaise action

Louange à Allah, Seigneur de l’Univers, Qui dit dans Son Noble Livre : «Quiconque fait une bonne œuvre, c’est pour son bien. Et quiconque fait le mal, il le fait à ses dépens. Ton Seigneur, cependant, n’est point injuste envers les serviteurs» J’atteste qu’il n’y a point de divinité en dehors d’Allah, l’Unique sans aucun associé, et que notre maître et prophète Mohamad est Son serviteur et Messager qui dit dans le hadith qu’il rapporte d’après Son Seigneur : « $o Mes serviteurs ! Il ne s’agit que vos œuvres que Je vous recense puis vous en rétribue. Quiconque y trouve de bonne qu’il Loue Allah et quiconque y trouve de mauvaise, qu’il ne reproche que lui-même ». O Allah, accorde Ton Salut et Tes Bénédictions à lui, à sa famille, ses compagnons et ceux qui les suivent d’une rectitude jusqu’au Dernier-Jour.
Ensuite..
Allah, Gloire à Lui, honora l’être humain, le créa Lui-même dans la plus belle forme, y souffla de Son Esprit, le distingua par la raison, lui fit prosterner les anges et lui assujettit toutes les choses en lui donnant prévalence sur plusieurs de Ses créatures. Allah, dit : « Certes, Nous avons honoré les fils d’Adam. Nous les avons transportés sur terre et sur mer, leur avons attribué de bonnes choses comme nourriture, et Nous les avons nettement préférés à plusieurs de Nos créatures ». L’homme subit effectivement une immense responsabilité qui fut présentée aux cieux, à la terre et aux montagnes qui refusèrent de la porter et en eurent peur. Il s’agit de la responsabilité des obligations qui exigent de travailler et de peupler la terre en plus les actes cultuels obligatoires. Allah, Gloire à Lui, dit : « Puis quand la Salat est achevée, dispersez-vous sur la terre, et recherchez [quelque effet] de la grâce d’Allah, et invoquez beaucoup Allah afin que vous réussissiez »
Le musulman doit être conscient que tout ce qu’il fait dans sa vie sera dans la balance de ses bonnes et mauvaises actions. Allah, Gloire à Lui, dit : « Quiconque fait un bien fût-ce du poids d’un atome, le verra, et quiconque fait un mal fût-ce du poids d’un atome, le verra » et « Le jour où chaque âme se trouvera confrontée avec ce qu’elle aura fait de bien et ce qu’elle aura fait de mal; elle souhaitera qu’il y ait entre elle et ce mal une longue distance! Allah vous met en garde à l’égard de Lui-même. Allah est Compatissant envers [Ses] serviteurs ». Le terme « œuvre » renferme les actes et dires. Il est exigé que la bonne œuvre soit sincèrement vouée à Allah et perfectionnée. Allah, Gloire à Lui, dit : « Il ne leur a été commandé, cependant, que d’adorer Allah, Lui vouant un culte exclusif, d’accomplir la Salat et d’acquitter la Zakat. Et voilà la religion de droiture ». Notre prophète (SBL) dit : « Allah aime que lorsque l’un de vous fait une œuvre qu’il la mène si parfaitement ».
Certes, la notion de la bonne œuvre en islam est large. Elle comprend les obligations cultuelles : salat, zakat, hajj, évocations entre autres. Ce sont des œuvres de base que le musulman doit accomplir. Allah, Gloire à Lui, dit : « Ô vous qui croyez ! Inclinez-vous, prosternez-vous, adorez votre Seigneur, et faites le bien. Peut-être réussirez-vous ! » Et « Accomplissez la Salat, acquittez la Zakat et obéissez au messager, afin que vous ayez la miséricorde ». Le prophète (SBL) dit : « la pureté est la moitié de la foi, Louange à Allah remplit la balance et Louange à Allah et Gloire à Allah remplissent entre les cieux et la terre. La salat est une lumière, l’aumône est une preuve, la patience est un éclaircissement et le Coran est un argument soit avec toi, soit contre toi. Tous les gens s’élancent : chacun vend son âme, soit il l’affranchit, soit il la fait perdre ».
Parmi les bonnes œuvres desquelles le musulman doit s’engager il y a la véridicité, la bonne parole et la propagation du salut entre autres œuvres susceptibles de rendre l’homme familier et familiarisant. Allah, Gloire à Lui, dit : « et enseigne à Mes serviteurs de dire de la bonne parole ». Le prophète (SBL) dit : « le plus aimé parmi vous auprès de moi sont les ayants de bonnes moralités, les dociles qui sont familiers et familiarisent les autres ». Il signale le statut du croyant en disant : « la parabole du croyant est celle du palmier qui se nourrit bon, donne des bons fruits, s’il tombe, il ne se casse point, ne pourrait pas ». La bonne œuvre n’est pas restreinte à une domaine sans les autres. Elle comprend tout ce qui concrétise les valeurs humaines et contribue à la création d’une société cohérente, pure, régnée par l’affection et la coopération et dominée par la tolérance, l’amour et la clémence. L’islam considère que la sortie en quête du travail pour se nourrir et nourrir licitement la famille et les enfants une bonne œuvre bien rétribuée en tant que sortie dans le Sentier d’Allah. Un homme passait par le prophète (SBL), les compagnons réalisaient en cet homme la persévérance et l’activité, ils dirent : il vaudrait mieux que la sortie de cet homme soit dans le Sentier d’Allah. Le prophète (SBL) de répondre : « s’il sort gagner la vie aux enfants, il est dans le Sentier d’Allah, s’il cherche la pension de ses père et mère si vieux, il est dans le Sentier d’Allah. S’il sort en quête de sa pension pour se contenir, il est dans le Sentier d’Allah. Mais, s’il sort parcourir par ostension, il est dans le sentier de Diable ».
On a le meilleur exemple dans la vie du Messager d’Allah (SBL). Il travaillait de ses propres mains pour servir à ses épouses. Ayesha, mère des croyants (qu’Allah l’agrée) dit : le prophète (SBL) cousait ses semelles, tricotait ses habits et travaillait chez lui comme le fait l’un de vous. Le prophète (SBL° dit : « si l’un de vous fait des dépenses à son épouse en espérant la rétribution de la part d’Allah, Gloire à Lui, cela lui sera un acte charitable » et « le meilleur parmi vous est celui meilleur pour sa femme et moi je suis le meilleur pour mes femmes ».
On cite parmi les bonnes œuvres tout ce qu’on profite aux autres, petit ou grand, matériel ou moral soit-il. Allah, Gloire à Lui, dit : « Il n’y a rien de bon dans la plus grande partie de leurs conversations secrètes, sauf si l’un d’eux ordonne une charité, une bonne action, ou une conciliation entre les gens. Et quiconque le fait, cherchant l’agrément d’Allah, à celui-là Nous donnerons bientòt une récompense énorme ». Le prophète (SBL) dit : « quiconque a un surplus de monture, qu’il le donne à celui dépourvu de la monture, quiconque a un surplus de nourriture, qu’il donne à celui qui y manque ». Exhortant les aspects des bonnes œuvres le prophète (SBL) dit : « nombreuses sont les formes du bien : les dires : Gloire à Allah, Louange à Allah, point de divinité en dehors d’Allah. On y ajoute le fait d’ordonner le convenable, d’interdire le blâmable, d’écarter la nuisance de la route, d’écouter pour le sourd, de guider l’aveugle, d’orienter l’égaré, de marcher à tout pied avec l’indigent, de donner coup de main au faible. Tout cela t’est un acte charitable ». Des tels actes font partie de la bonne œuvre.
On cite dans la même perspective la construction, la réforme et l’urbanisation. La vision de l’islam considère que toute œuvre qui contribue à créer une société prospère une bonne et sublime œuvre. Dans le Coran il y a trois cents soixante versets qui parlent du travail. Allah, Gloire à Lui, cita des exemples de ceuw qui font les bonnes œuvres. Allah, Gloire à Lui, dit : « c’est Lui Qui vous créa de la terre et vous ordonna de la peupler ». Cela affirme que ceux qui travaillent dans l’agriculture, l’industrie et le commerce ont une immense rétribution en vertu des efforts qu’ils déploient. On y ajoute les grosses industries comme celle de fer. Allah, Gloire à Lui, dit : « Et Nous avons fait descendre le fer, dans lequel il y a une force redoutable, aussi bien que des utilités pour les gens », celle des arches, Allah, Gloire à Lui, dit : « et Nous lui révélâmes : fabrique l’arche sous Notre Protection et Notre Révélation ». Pour les textiles Allah, Gloire à Lui, dit : « De leur laine, de leur poil et de leur crin (Il vous a procuré) des effets et des objets dont vous jouissez pour un certain délai » et « Et Il vous a procuré des vêtements qui vous protègent de la chaleur, ainsi que des vêtements [cuirasses, armures] qui vous protègent de votre propre violence ». Pour la maroquinerie Allah dit : « Il vous a procuré des maisons faites de peaux de bêtes que vous trouvez légères, le jour où vous vous déplacez et le jour où vous vous campez »
La bonne œuvre comprend non seulement ce qui est utile à l’homme, elle renferme ce qui est utile aux animaux et inanimés. Passant par un chameau chétif, le prophète dit : « ayez piété pour ces bêtes, y montez comme il faut et les laissez comme i faut », « un jour, il y avait un homme marchait sur une route, il a trouvé un rameau d’épine, il l’a écarté, Allah lui a agréé cette œuvre et lui a pardonné les péchés ». Le prophète (SBL) dit : « j’ai vu un homme se promener dans le Paradis en raison d’un rameau d’un arbre qu’il coupa car il nuisait aux gens ». Quant à la mauvaise œuvre, elle renferme tout ce qui encoure la colère d’Allah, Gloire à Lui et déraille l’homme du cercle de la réforme à celle de la corruption. Elle commence par s’écarter des obligations cultuelles et commettre les interdits et les turpitudes comme l’ingratitude envers les père et mère, l’agression sur les biens et les honneurs. On en cite le fait de délaisser la responsabilité vis-à-vis de la famille et des enfants sans leur fournir de la bonne éducation. Allah, Gloire à Lui, dit : « ô vous qui croyez ! Evitez-vous et bos familles un Feu ». Le prophète (SBL) dit : « il suffit à l’homme pour péché de faire perdre ce qu’il a pour tutelle ».
On en cite la corruption sur la terre par propager les idées destructrices, les rumeurs mensongers et le fait de terrifier les civiles. Allah, Gloire à Lui, dit : « ne corrompez pas sur la terre après sa réforme ». Il dit également : « La récompense de ceux qui font la guerre contre Allah et Son messager, et qui s’efforcent de semer la corruption sur la terre, c’est qu’ils soient tués, ou crucifiés, ou que soient coupées leur main et leur jambe opposées, ou qu’ils soient expulsés du pays. Ce sera pour eux l’ignominie ici-bas; et dans l’au-delà, il y aura pour eux un énorme châtiment » et « ne cherches point la corruption sur la terre, car Allah n’aime point les corrupteurs ». Le prophète (SBL) dit : « le meilleur parmi vous est celui dont le bien est à espérer et du mal les gens sont à l’abri. Le plus méchant parmi vous est celui dont le bien n’est point à espérer et le mal est loin d’être évité ». On cite parmi les mauvaises œuvres la nuisance aux routes, qui est un péché majeur. Le prophète (SBL) dit : « rien de tort, point de préjudice ». Il dit également : «quiconque nuit aux musulmans dans leurs routes mérite leur malédiction ».
On cite à ce propos ce qui sème la rancune parmi les gens et leur cause une nuisance physique ou morale. On en cite la calomnie, la médisance, la raillerie, la moquerie, la turpitude verbale entre autres choses interdites par l’islam qui se contredisent avec les moralités, l’innéité droite et les comportements civilisés. Le prophète (SBL) dit : « les plus détestables pour moi d’entre vous sont les calomniateurs qui divisent les amoureux et cherchent à infliger les innocents ».
Disant cela, j’implore le Pardon d’Allah aussi bien pour moi que pour vous.
. * * *
Louange à Allah, Seigneur de l’Univers, que le salut et les bénédictions d’Allah soient accordés au prophète honnête, à sa famille, ses compagnons et ce qui leur suit d’une rectitude jusqu’au Dernier-Jour.
Ensuite… mes frères en islam !
Toute œuvre menée par le serviteur lui produit ses effets dans l’ici-bas comme dans l’au-delà. Parmi les fruits de la bonne œuvre il y a la bonne vie dans la vie et l’autre vie. Allah, Gloire à Lui, dit : « Quiconque, mâle ou femelle, fait une bonne œuvre tout en étant croyant, Nous lui ferons vivre une bonne vie. Et Nous les récompenserons, certes, en fonction des meilleures de leurs actions ». La rétribution de la bonne œuvre dure post-mortem. Le prophète (SBL) dit : « il y a sept actions dont la rétribution dure à l’auteur après sa mort : l’enseignement, la location d’un fleuve, le creusement d’un puits, la plantation d’un palmier, la construction d’une mosquée, un livre du Coran et l’enfant qui implore le pardon en faveur de son père ». Parmi ces fruits on cite l’absolution des péchés en les remplaçants par des bonnes actions. Allah, Gloire à Lui, dit : « et ceux qui ont cru ey fait les bonnes œuvres, Nous leur absoudrons les péchés et leur donnerons la rétribution de leurs meilleurs œuvres ». On cite également la compagnie des prophètes, véridiques et martyrs. Allah, Gloire à Lui, dit : « Ceux qui croient et font de bonnes œuvres auront pour résidence les Jardins du ‹Firdaws,› (Paradis) » et « Quiconque obéit à Allah et au Messager… ceux-là seront avec ceux qu’Allah a comblés de Ses bienfaits: les prophètes, les véridiques, les martyrs, et les vertueux. Et quels compagnons que ceux-là ! »‘
A l’instar de la bonne œuvre, la mauvaise œuvre produit à son auteur ses effets dans l’ici-bas comme dans l’au-delà. On en cite l’égarement, la perplexité et la trouble. Allah, Gloire à Lui, dit : « Et quoi ! Celui à qui on a enjolivé sa mauvaise action au point qu’il la voit belle…? – Mais Allah égare qui Il veut, et guide qui Il veut ». On en cite également la vie troublée. Allah, Gloire à Lui, dit : « et quiconque se détourne de Mon Rappel aura une vie troublée ». On cite aussi le mauvais retour dans le Dernier-Jour. Allah, Gloire à Lui, dit : « Ceux qui mangent [disposent] injustement des biens des orphelins ne font que manger du feu dans leurs ventres. Ils brûleront bientôt dans les flammes de l’Enfer ». Le prophète (SBL) dit : « quiconque s’empare illicitement une parcelle de terrain, il en sera enfoui pour quarante souches de terre le Dernier Jour ».
On a donc très besoin de s’engager de toute œuvre utile, de nous éloigner de toute œuvre nuisible, de se recommander et coopérer pour le vrai. Allah, Gloire à Lui, dit : « Par le Temps ! L’homme est certes, en perdition, sauf ceux qui croient et accomplissent les bonnes œuvres, s’enjoignent mutuellement la vérité et s’enjoignent mutuellement l’endurance »
O Allah, bous T’implorons de nous aider à faire les bonnes œuvres, de nous abstenir des péchés, d’aimer les indigents, accorde-nous la sincérité et l’Agrément, de préserver notre Egypte et tous les pays du monde contre tout malheur.